Historique du club !

Une belle histoire...

C'est en 1964 que débute l'aventure du Handball à Forbach. Comme dans de nombreux sports, une bande de copains domiciliés au Bruch (un quartier de Forbach) se retrouve après une journée de travail, à l'école ou à l'usine, dans les champs derrière la cité qui les a vus naître.

Ces passionnés de la petite balle en cuir ont pour noms : TYRAKOWSKI, GRUY, PEJNOVIC, MAISETTI et FOLSCHWEILER. Très vite le besoin d'évoluer dans une salle et d'appartenir à une structure pour pouvoir participer à des championnats se fait ressentir.

Afin de réaliser leur rêve et commencer à écrire, sans le savoir, l'histoire d'une passion qui va contaminer plusieurs générations de handballeurs du bassin houiller, ils vont "descendre en ville" et créer le Comité Omnisport de Forbach (C.O.F) avec le renfort de nombreux jeunes du Lycée Jean MOULIN et des autres établissements scolaires de la Ville.

Monsieur PFORTNER et Monsieur KORINEK ont été les promoteurs et, avec l'assistance de tous les membres des différents clubs, ont permis au C.O.F. d'acquérir en quelques mois ses lettres de noblesse.

De plus, la section handball, aux dires de Monsieur BENSOUSAN, a enregistré très rapidement de brillants résultats dès son apparition sur les parquets en Championnat Départemental.

En 1966 et après deux années de travail acharné et efficace, le C.O.F va intégrer les rangs de l'UNION SPORTIVE DE FORBACH (U.S.F) et adhérer officiellement à celle-ci le 18 Octobre 1967.

Les handballeurs forbachois évolueront désormais sous les couleurs bleue et blanche de la ville.

Sous la présidence de Monsieur Jean-Marie FOLSCHWEILER, jusqu'en juin 1970 et assisté de Monsieur Bertrand SAUDER, de Monsieur Mario KEMPF et de Monsieur Alphonse CASPAR, le club évolue paisiblement au niveau Promotion du championnat de Lorraine.

En effet, entre 1966 et 1971 le club évoluera au niveau Promotion. Les saisons 1971/1972 (Honneur) et 1972/1973 (Excellence) ont été avalées à l'énergie pour atteindre la tant convoitée Promotion Fédérale, tremplin pour le Championnat de France. Avec passion et avec un souci permanent d'assurer la relève des illustres fondateurs.

Cette passion, cette volonté de réussir et d'amener le handball forbachois au plus haut niveau s'est fait ressentir jusque sur les bancs des écoles et plus particulièrement dans les classes de Monsieur SAUDER et Monsieur CASPAR qui ont su transmettre leur amour du handball à leurs élèves.

Sous la présidence de Monsieur Richard JOLAS, le club va franchir la frontière pour rencontrer les clubs Sarrois avec lesquels des liens se sont tissés et ont permis d'organiser tous les ans de nombreuses rencontres entre équipes Luxembourgeoises, Allemandes et aussi de pays de l'Est au palmarès européen.

Après un rude apprentissage durant les saisons 1973/1974 et 1974/1975 en Promotion Fédérale, l'U.S.FORBACH devait rejoindre le niveau Excellence du Championnat de Lorraine.

La saison 1975/1976 fût très difficile mais grâce à cette volonté de vouloir faire vivre le handball à Forbach, le club a arraché son maintien dans les dernières rencontres de ce championnat que l'on pourrait qualifier de tous les dangers, car tous voulaient battre l'équipe qui venait de Promotion Fédérale.

Fort heureusement, les jeunes continuent à faire parler d'eux en brillant dans leurs championnats respectifs. Cela dénote une volonté de l'équipe du Président JOLAS à vouloir assurer l'avenir.

La saison 1976/1977 a vu apparaître un changement de génération au sein de l'équipe première. Les jeunes issus directement du rang du club ont réussi à se maintenir en Excellence. Les seniors 2 ont terminé premiers du Championnat de Moselle.

Cette saison aura été principalement marquée par le passage d'un flambeau déjà chargé d'histoire ainsi que par d'excellent comportement des équipes de jeunes.

En effet, les Cadets (-16 ans) sont champions de Moselle après un parcours exemplaire en Coupe de France (Challenge Falcony) qu'ils ont quitté en 1/8 finale.

Ces résultats positifs ont été obtenus grâce à une méthode certaine, une bonne dose de volonté qui laisse entrevoir une grosse lueur d'espoir !!!

1977/1978, quelle sacrée saison, ou encore, saison consacrée à la naissance d'un groupe qui fait honneur aux illustres fondateurs du club. Il est à souligner avant tout que cette saison va générer un groupe de handballeurs qui va vivre, penser dormir et fêter le handball dans un seul et unique but, prolonger l'aventure aussi loin qu'il sera possible; un état d'esprit simple : se faire plaisir ensemble sur et hors le parquet.

L'équipe dirigeante a su motiver les troupes après deux saisons difficiles et a su garder la tête froide lorsque les hautes instances du handball lorrain ont voulu mettre du sable dans les rouages d'un engrenage bien huilé.

Après 8 années à la tête du club qu'il a servi avec générosité et abnégation, notre président Richard JOLAS passe la main à Jean-Marie FOLSCHWEILER qui reprend la direction de l'U.S.FORBACH HANDBALL pour un deuxième mandat.

L'équipe technique va axer tous ses efforts sur les équipes de jeunes; cette politique va s'avérer payante puisque la saison 1977/1978 voit le club réussir pratiquement sur tous les tableaux. L'équipe séniors, avec une moyenne d'âge de 19 ans termine Championne de Lorraine. C'est ainsi que le Promotion Fédérale accueille pour la deuxième fois l'U.S.FORBACH HANDBALL.

Les juniors (- de 20 ans) qui ont constitué l'ossature de l'équipe première ont réussi une saison absolument exceptionnelle, ils sont allés bousculer les grands clubs en Coupe de France (Challenge Sabatier). Ils furent éliminés de justesse en demi-finale par GONFREVILLE qui devait d'ailleurs fournir le vainqueur de la Coupe de France, ce qui rajoute encore à l'amertume de cette belle équipe qui était techniquement capable de remporter le trophée.

Cette équipe a acquis le respect de tous, en laissant le jeu l'emporter sur les querelles ou les divergences d'opinion. Cette saison 1977/1978 a été un très grand cru.

Rappelons que celui qui a été le principal artisan de la réussite de cette période de 15 ans (1966 à 1982) et à qui il faut ici rendre hommage pour sa disponibilité, sa présence et son charisme, des plus jeunes à l'école jusqu’aux séniors, j'ai nommé Bertrand SAUDER. Il a dirigé l'équipe fanion jusqu'à sa première accession au niveau national... tout de même !

Les saisons 1978/1979 à 1982/1983 en Promotion Fédérale, vont être axées sur la formation des "jeunes du pays" afin d'assurer la pérennité de notre club. Les efforts dans tous les domaines auront payés, de belles joutes sont livrées en symbiose totale entre les jeunes et les plus anciens. Acquérir de l'expérience pour pouvoir envisager un jour évoluer durablement en Championnat de France.

La brève incursion durant la saison 1982/1983 en Nationale 3 restera également marquée dans les annales du club. Elle n'aura pas été inutile, bien au contraire, elle aura permis à tous les acteurs de notre association de se remettre en question et de constater que rien n'est définitivement acquis. Deux saisons supplémentaires en Promotion Fédérale vont encore être nécessaires à notre formation pour se perfectionner et se faire les "dents" afin de plonger sereinement dans le grand bain du Championnat National.

Les forbachois après six semaines de préparation "Nationale 3 oblige" sous la houlette de Léon ERGUY, veulent, tout en gardant la tête froide, frapper un "grand coup".

Il faudra être très prudent et se méfier de toutes les équipes car Forbach a changé de poule pour la saison 1986/1987 et sera confronté à des adversaires totalement inconnus.

Les AMANN, BEHR, BRANCO, EYNIUS, MARCHAL, SCHUBENEL, ZITO... et les autres vont avoir fort à faire et ne jamais devoir relâcher la pression.

"Malheur", les blessures et la fatigue vont avoir raison de nos gladiateurs. En effet, après un début de saison euphorique, l'infirmerie va se remplir petit à petit. La machine va se dérégler et pire encore, le doute va s'installer, mais, après une trêve bien méritée qui aura permis aux convalescents de se refaire une santé, l'U.S.FORBACH HANDBALL ne va pas baisser les bras.

La "bande à Léon" va attaquer la deuxième partie de la saison sur les chapeaux de roue. Ce n'est qu'a l'issue de la dernière rencontre d'un championnat fertile en rebondissements que les forbachois apprenaient avec amertume qu'ils échouaient sur le fil et à cause d'un léger relâchement, manquant la montée en Nationale 2. Cela fait partie des mystères du sport, mais aussi de ses attraits, qui veulent que rien ne soit joué et que la logique est bien souvent un leurre.

La saison 1987/1988 a mis en évidence l'immense mérite de l'U.S.FORBACH HANDBALL qui ne rechigne pas à former ses propres joueurs. Cette politique nécessite une attention particulière et permanente à la recherche de jeunes gens ayant des dispositions particulières pour la pratique de ce sport.

Malgré le départ de Didier BEHR pour l'A.S.P.T.T METZ, l'équipe dirigeante va miser sur l'expérience et envisager la montée en Nationale 2.

Cette saison aura été marquée par des temps forts et par quelques temps faibles survenus aux moments où il fallait être dans le coup. La montée à l'échelon supérieur n'a pas été au rendez-vous mais l'expérience engrangée permet d'envisager de belles joutes la saison suivante.

Après une pause de quelques semaines, le handball reprend ses droits et la saison 1988/1989 s'annonce passionnante. Après avoir échoué à un cheveu de la montée en Nationale 2, l'U.S.FORBACH HANDBALL affiche clairement ses ambitions : jouer dans la cour des grands.

Le retour de Didier BEHR redonne du baume au cœur et, avec l'association de jeunes prétendants tels que SCHOENDORF, BICANIC, BELOFF, JANYSZEK, SPELTHAHN, CASPAR, BOUMEDIENNE ou encore les frères BOSLE... plus les autres, la Nationale 2 sera la seule motivation d'un groupe d'une moyenne d'âge de 24 ans.

L'expérience des anciens et la fougue de la jeunesse aura donné raison à la politique de formation du club et l'autorise après 10 années de travail, de sacrifices et de plaisir d'évoluer pour la première fois de son histoire en Nationale 2.

Les vacances sont terminées, le coup de canon a tonné et la tant attendue saison va commencer...

1989/1990 s'annonce haletante, la marge de progression est encore large. La revue d'effectifs mise en scène par Vincent SCHUBENEL laisse présager de quelques passes d'armes entre aînés et jeunes "chiens fous" tout cela dans une cordiale amitié car les handballeurs forbachois sont pleinement conscients des sacrifices qu'ils ont fait pour pouvoir jouer à ce niveau. Ils vont garder la tête froide et jouer leur carte match après match. Hélas nos "bleus et blancs" ne vont pas pouvoir limiter les dégâts et engranger un maximum d'expérience. Le miracle n'aura donc pas eu lieu pour l'U.S.FORBACH HANDBALL, qui n'a pas déméritée : c'était tout simplement "trop difficile". Nos handballeurs retrouveront donc les tablettes du Championnat de France Nationale 3.

1990/1991, il faut terminer 1er ou 2ème de sa poule pour pouvoir rester en Nationale 3. Cette saison fût explosive et se passe de tout commentaire avec 18 victoires sur les 22 possibles. Pour couronner ce parcours exemplaire, l'U.S.FORBACH HANDBALL termine cette magnifique saison avec le titre de la 4ème meilleure équipe française de Nationale 3 : cela force le respect ! Cette épopée restera sans doute gravée à jamais dans la mémoire du club et des membres qui y ont contribué "merci les gars de nous avoir tant fait vibré" !

1991/1992, restructuration fédérale par un nivellement vers le bas. La nationale 3 correspond donc à la Nationale 4 qui vient d'être créée. Cette saison s'annonce difficile car la Nationale 3 sera constituée principalement d'équipes ayant évolué en Nationale 2 la saison passée. Le bilan à mi-parcours est rageant pour des garçons qui ne déméritent pas, car toutes les défaites ont été concédées de justesse. L'U.S.FORBACH HANDBALL ne va pas baisser les bras et fera tout son possible pour se maintenir en Nationale 3. Le combat livré par les bleus a été héroïque mais les 5 victoires obtenues n'ont malheureusement pas suffit pour se maintenir à ce niveau. La Nationale 4 salue donc pour la saison 1992/1993 les handballeurs de l'U.S.FORBACH. L'odeur de poudre qu'annonce cette saison sera détonante, en effet, les jeunes bleus vont s'attaquer à ce championnat comme des morts de faim. Sans doute en surrégime en fin de saison, les forbachois vont céder quelques longueurs mais le but fixé a été atteint et la Nationale 3 ré-ouvre les portes à notre club.

En 1993/1994, les hommes du Président Romain NEY ont affiché leurs ambitions avec le retour de Martial SGRAZZUTTI, l'enfant du pays. A plein régime et sur la lancée de la saison 1992/1993, les forbachois vont gagner leur ticket pour la Nationale 2 à la force du poignet : "ce fût époustouflant" !

La saison 1994/1995 affiche une belle motivation et des ambitions à la hausse dans le cadre de la formation des jeunes.

Pour l'équipe fanion, rien n'est écrit mais tous savent qu'il va falloir se battre sur tous les fronts. Les instances de la ville, les sponsors, sans lesquels notre sport favori ne pourra se développer. Le parquet restera malgré tout seul juge. La saison aura été épuisante et le "train fou" de la Nationale 2 sera passé sur notre petit club sans oublier de bien lui faire comprendre que le combat ne fait que commencer. Les 9 victoires sur les 26 possibles autorisent l'U.S.F Handball à une nouvelle saison en Nationale 2. La saison se termine malgré tout sur une note positive car le fruit d'un travail incessant avec les jeunes a payé et la pérennité de notre club est assurée.

1996/1997, Mr Jean-Claude CHEVRE devient Président de notre club en remplacement de Mr Romain NEY qui aura servi l'U.S.FORBACH Handball avec corps et âme durant 15 ans.

Le visage de l'équipe fanion s'en trouvera changé avec le départ de JESSEL et SCHEIDT et l'arrivée de quatre nouveaux joueurs. Le maître mot restera, construire et encore construire une structure solide avec la promotion de jeunes de l'équipe réserve. Donc pas de folie cette saison. La montée n'est pas envisagée. Il s'agit avant tout de faire plaisir et de se faire sur le parquet ainsi que dans la vie du club. Durant cette saison les rencontres auront été très disputées et comme à chaque fois la maîtrise du jeu aura été du côté des bleus, mais un manque de concentration au moment des derniers gestes et une défense moins soudée qu'à l'accoutumée auront, malgré tous les efforts consentis, condamnés les forbachois à la descente en Nationale 3.

L'objectif pour notre club est la remontée en Nationale 2; pour cela il lui faudra trouve l'alchimie parfaite entre les joueurs expérimentés et les nouveaux jeunes joueurs, afin d'aborder la saison 1997/1998 en toute confiance. Ce ne sera pas simple car notre équipe est attendue...

Pour l'équipe dirigeante la tâche ne sera pas facile "une fois de plus" : car l'enjeu sera de rendre le handball crédible aux élus de Forbach.

L'équipe de SGRAZZUTTI est une formation très expérimentée avec une moyenne d'âge de 28 ans. Elle compte dans ses rangs de véritables artistes. Durant cette saison ils n'ont pas trouvé leur pareil pour transformer un simple match de handball en véritable spectacle. Nicolas TRIEM et son extraordinaire bras gauche, les fantastiques relations entre Jean-Jacques JESSEL et Frédéric SCHMITT, pour ne citer que ceux-ci, ont maintenu en haleine un grand nombre de spectateurs. Les bleus sont restés invaincus sur leur parquet, ils ont terrassé toutes les équipes de leur tableau et malgré un pari un peu "fou" l'US FORBACH devra se con tenter de la 4ème place du championnat, synonyme de maintien en Nationale 3.

Nouvelle saison, nouvelles ambitions, avec la Nationale 2 en ligne de mire. La version 1998/1999, avec Mr Didier CASTELLS, le nouveau président du club sera essentiellement axé vers une équipe jeune mais talentueuse et déjà aguerrie au Championnat de France. Notre club doit mener en parallèle l'éternel "autre combat" : celui d'une grande adhésion de partenaires, qui ont beaucoup de mal à investir dans notre structure en particulier et dans les autres en général. A croire que personnes ne veut bouger pour faire vivre et briller le bassin houiller dans le domaine des sports collectifs.

En effet, une région qui ne fait plus qu'en porter le nom ou encore le nom de "grandes batailles" ! Batailles que nous voulons continuer à livrer sur les aires de jeux afin que vive notre région et la mémoire de ceux qui se sont battus pour elle.

Il plane donc comme un air de révolte, nous voulons bien faire, mais sans l'aide et le soutien extérieur, fidèle, notre club ne pourra faire mieux que ce qu'il a déjà fait, 2 saisons en Championnat Départemental, 9 saisons en Championnat Régional, 11 Saisons en Championnat Pré-National, 1 Saison en Championnat de France Nationale 4, 13 Saisons en Championnat de France Nationale 3 et 5 Saisons en Championnat de France Nationale 2.

L'U.S.FORBACH HANDBALL va continuer à se battre, car baisser les bras ne fait pas partie de son vocabulaire. Les Saisons 1999/2000 à 2002/2003 vont être une véritable galère pour l'équipe dirigeante, mais le spectacle sera malgré tout assuré et la montée en Nationale 2 au bout du voyage, preuve d'une volonté de fer et que notre institution mérite toutes les attentions.

La Saison 2003/2004 va voir partir d'excellents joueurs comme Claude DOLIC, Martial BETKER ainsi que les frères PAPKE. Avec un recrutement de fortune, l'U.S.FORBACH HANDBALL se bat en pure perte. Le rouleau compresseur de cette saison sera fatal. Les rudes combats, les sacrifices et le sentiment de ne pas être soutenu va contraindre notre club à la relégation en Championnat Pré-National. Cette décision a été prise essentiellement pour assainir les finances du club et assurer à nouveau la formation des jeunes ainsi que de l'avenir du Handball à Forbach.

En effet, 20 Saisons en Championnat de France avec le plus petit budget de toutes les équipes engagées, laissent forcément des traces.

C'est la mort dans l'âme que depuis 4 Saisons, l'U.S.FORBACH HANDBALL essaie de réintégrer le Championnat de France.

Afin que la belle histoire continue...aidez-nous à vivre notre passion, à faire vibrer nos cœurs et les couleurs de l'U.S.FORBACH. Nous mettrons tout en œuvre pour ne pas vous décevoir...

Une suite est en préparation...

 

INFIRMERIE

NEANT